Étiquette : conseil constitutionnel

Ainsi le Conseil constitutionnel burkinabé persiste et signe…Ainsi le Conseil constitutionnel burkinabé persiste et signe…

Statuant sur le  recours en inconstitutionnalité contre les dispositions de la loi n°034-2020/AN portant Code  électoral  par des citoyens burkinabés, le Conseil constitutionnel a dans sa décision n°2020-024/CC du 16 octobre,réaffirmé sa jurisprudence antérieure  en jugeant que la seule voie

Sur l’irrecevabilité de la déclaration de candidature de Monsieur SORO KIGBAFORI GUILLAUMESur l’irrecevabilité de la déclaration de candidature de Monsieur SORO KIGBAFORI GUILLAUME

Le Conseil constitutionnel ivoirien statuant sur les déclarations de candidature à la présidentielle de 2020 a conclu à l’irrecevabilité de la déclaration de candidature de GUILAUME SORO eu égard à plusieurs raisons.

Les troisième et quatrième alinéas de l’article L. 331-21 du code français de la propriété intellectuelle déclarés anticonstitutionnelsLes troisième et quatrième alinéas de l’article L. 331-21 du code français de la propriété intellectuelle déclarés anticonstitutionnels

Le 13 février 2020, le Conseil Constitutionnel a été saisi par le Conseil d’État suite à une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC)[1]Posée pour les associations « La Quadrature du Net» (LQDN), French Data Network, Franciliens.Net et la « Fédération des

Loi prorogeant l’état d’urgence en France : le Conseil constitutionnel déclare certaines dispositions de la loi anticonstitutionnellesLoi prorogeant l’état d’urgence en France : le Conseil constitutionnel déclare certaines dispositions de la loi anticonstitutionnelles

Le Conseil constitutionnel français a été saisi par le Président de la République, le Président du Sénat et certains députés pour se prononcer sur la constitutionnalité de certaines dispositions de la loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire. Se prononçant ainsi sur

La responsabilité de l’Etat peut-elle être engagée du fait de l’inconstitutionnalité d’une loiLa responsabilité de l’Etat peut-elle être engagée du fait de l’inconstitutionnalité d’une loi

Traditionnellement les actes qui étaient à même d’engager la responsabilité de l’Etat étaient relatifs aux arrestations et détentions arbitraires, le non respect des engagements internationaux consacrant des droits et libertés, la méconnaissance des droits tel le droit de propriété.A cela