CIFDHA:Cas de violation des droits humains dans le contexte de lutte contre le terrorisme


Le Centre d’Information et de Formation en matière des Droits
Humains en Afrique (CIFDHA), depuis Janvier 2021 a entrepris
la mise en œuvre d’un projet de « monitoring des cas de violation
et abus aux droits humains commis par les forces de défense
et de sécurité et les groupes armés au Burkina Faso » avec
l’appui technique et financier de l’Institut Danois des Droits de
l’Homme (IDDH) et de l’Union Européenne (UE). Le projet est
exécuté dans trois (03) régions du Burkina à savoir le Nord, l’Est
et le Centre-nord et a pour objectif de contribuer au respect des
droits humains surtout en période de crise sécuritaire.
Ce rapport fait le point du respect par le Burkina Faso de ses
propres engagements notamment sur la question des droits
humains de façon générale. Il fait une analyse de la situation des
droits humains au Burkina Faso surtout pour ce qui concerne
les cas de violation et abus aux droits humains commis par les
groupes armés et les Forces de Défense et de Sécurité dans le
cadre de la lutte contre le terrorisme.
Sur le terrain, les constats révèlent de nombreuses allégations
de violation et d’abus aux droits humains dans les régions les
plus touchées par le phénomène terroriste à savoir les régions du
nord, l’est et le centre-nord.
Pour cela, le CIFDHA et ses partenaires formulent des
recommandations à l’endroit de l’Etat du Burkina Faso au respect
de ses propres engagements en matière de droits humains, pris
souverainement devant les instances régionales internationales.

Téléchargez le rapport

Maquette-Rapport-SDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *