Accident de la route: un prévenu condamné pour homicide involontaire


Il n’y a pas que les faits intentionnels qui peuvent être à l’origine d’ennuis judiciaires. Cela, monsieur Z.S l’aurait compris après sa condamnation à une peine de prison pour homicide involontaire. Dans la nuit du 17 Novembre I.K a rendu l’âme suite à une collision routière avec l’usager Z.S.

Il ressort des faits que, de retour du travail avec sa femme, Z.S bien que respectant le code de la route, n’a point pu éviter une collision avec I.K menant au décès de ce dernier.  A la barre, le prévenu Z.S explique qu’avoir lui et sa femme, été percutés de plein fouet à un croisement par I.K, un homme d’âge mûr. Voyant l’état de tout un chacun, une  ambulance fut dépêchée pour intervention et un constat fut demandé par Z.S pour déterminer les responsabilités. Selon ses dires, le défunt était éveillé suite à l’accident et il fut pris en charge par les médecins qui ont pratiqué une panoplie d’examen aux fins de détecter d’éventuelles lésions. Malheureusement I.K Rendit l’âme par la suite.

L’ayant droit du défunt déclara devant le tribunal n’avoir pas de prétentions particulières.

Par contre dans ses réquisitions, le procureur a demandé au tribunal  de retenir le fait d’homicide involontaire et de condamner Z.S à 06 mois d’emprisonnement plus 250.000 FCFA d’amende.

Le tribunal, après délibération a condamné le prévenu Z.S a une peine d’emprisonnement de 06 mois et une amende de 250.000 FCFA le tout assorti de sursis.

Par C.O.OUEDRAOGO

Revuejuris.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *