Le Mali plaide en justice l’annulation des sanctions économiques de l’UEMOA


Par deux recours enregistrés au greffe de la Cour de Justice de l’UEMOA le Mali plaide l’annulation des décisions prises  à son encontre par l’organisme communautaire : UEMOA. Aussi, il demande à la cour d’ordonner la suspension de l’exécution des sanctions prises au motifs que celles-ci sont porteuses d’effets suffisamment graves.

Le Mali avait été en effet objet de sanctions de nature économique de la part de l’UEMOA.  Il s’agit notamment de la fermeture des frontières entre le Mali et les pays membres de la CEDEAO , du gel des actifs maliens au sein de la Banque Centrale des États d’Afrique de l’Ouest, de la suspension des transactions sauf pour les produits de première nécessité et pharmaceutiques. Ces sanctions sont intervenues à l’issue du sommet extraordinaire des dirigeants de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) du 9 janvier 2022.Les autorités maliennes avaient qualifié ces sanctions d’illégitimes et illégales

Revuejuris..net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *