Violences basées sur le genre : l’ABBEF en parle avec des lycéens à Ouagadougou


 « Contribution des jeunes à la lutte contre les violences basées sur le genre », c’est sous ce thème que le Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) de l’Association Burkinabé pour le Bien-être Familial (ABBEF) a tenu du 16 au 18 Décembre ses 72h d’activités annuelle. Une conférence inaugurale a marqué le début de ce rendez-vous. Ils étaient nombreux, élèves des lycées de la capitale à y prendre d’assaut les locaux  du Centre d’écoute pour jeunes. Monsieur Ali KAGAMBEGA, Président du Mouvement a expliqué que  le choix de ce thème est parti du constat que  les violences basées sur le genre sont courantes au Burkina Faso, en particulier en milieu rural. C’est un thème qui  donne l‘occasion selon lui de sensibiliser les jeunes sur la question des violences basées sur le genre. En effet, dit-il, la sensibilisation des jeunes  sur ces pratiques leur permettra  d’être  préparés à toute éventualité de VBG.

Pour le conférencier, monsieur KOUANDA Mohamed, le thème est opportun dans la mesure où les jeunes ont aujourd’hui besoin d’avoir des informations sur des sujets spécifiques, dont les VBG. Cela en particulier dans la crise sécuritaire et humanitaire que vit le pays.

 

Il a été question pour lui d’amener les jeunes  et les adolescents à comprendre ce que c’est que les violences basées sur le genre, à motiver les jeunes afin de contribuer à la lutte contre les VBG et enfin à amener les jeunes à se familialiser sur les circuits de prévention  et de prise en charge des VBG.

La conférence inaugurale a laissé la place à une séance d’aérobic, un don de sang, une campagne de sensibilisation et une nuit culturelle.

Par ZOROME Noufou

Revue Juridique du Faso

 

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *