Un vieux vendeur de drogue déguisé en tradipraticien à la barre


 L’histoire remonte en 1982, année à laquelle monsieur X a commencé à s’intéresser à la drogue. Accro à la drogue depuis lors, il finit par se rendre compte qu’il pouvait se faire des sous et donc constituer un business. En 2018, déguisé en tradipraticien, monsieur X se lance dans la vente du cannabis. Il sera arrêté le 28 septembre 2021 en possession de 12 kg de drogue et une somme d’un million deux cent milles (1 200 000)F CFA. C’est ainsi qu’il a été présenté au parquet près le tribunal de grande instance de Ouagadougou pour détention, consommation et vente de cannabis. Aux faits qui lui sont reprochés, le vieux (car âgé de la soixantaine) dit ne reconnaitre que la détention et la consommation. Il conteste alors s’être livré à la commercialisation de la drogue car selon lui, la vente suppose que l’on soit au marché et surtout qu’on aille vers la clientèle. Pour lui, étant donné que ce sont les clients qui viennent vers lui, on ne peut pas parler de vente. A ce sujet, le procureur a retorqué que le fait d’échanger la drogue contre de l’argent constitue une vente. Il a ensuite expliqué que le vieux se faisait facilement 50000 FCFA par jour. Le vieux a finalement admis les faits après l’intervention du procureur. C’est avec des larmes aux yeux, que le vieux a expliqué au tribunal qu’il regrette ses actes et à implorer sa clémence. Il a expliqué que c’est lui qui s’occupe des besoins de ses enfants et que l’amener en prison allait affecter leur avenir.

Le tribunal à l’issue de l’audience de ce 06 octobre 2021 a reconnu le prévenu coupable de détention, consommation et vente de cannabis. Le vieux s’en sort avec une peine d’emprisonnement de 24 mois de prison dont 12 mois ferme et une amende d’un million de franc CFA.

Par BANSE Anicet et DAYAMBA Rosalie

Revue Juridique du Faso

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *