Guinée :La page Alpha CONDE définitivement tournée?

Victime d’un coup d’Etat depuis le 05 Septembre 2021, le professeur Alpha CONDE perd tout espoir de retrouver son palais. En effet, les choses semblent se consolider davantage en faveur de la junte au plan national. En quête d’une légitimité depuis le renversement du pouvoir d’Alpha CONDE, le Lieutenant-colonel Mamady Doumbouya et ses hommes sont bien embarqués pour conduire une période de transition en République de Guinée. En effet, l’entrée en vigueur de la charte de la transition, le 28 Septembre 2021, vient donner une assise juridique au CNRD. La charte est constituée de treize (13) pages. Elle consacre dès ses premières lignes les principes et valeurs qui doivent guider la transition. Il s’agit de l’équité, le mérite, la justice, la paix et la solidarité. Elle fait office d’une nouvelle constitution. Elle institue quatre organes de la transition à savoir le CNRD, le Président de la transition, le Gouvernement de la transition et le Conseil national de la transition. Parmi les missions figurent :

-L’organisation des élections libres et transparentes

-La rédaction et l’adoption par referendum de la nouvelle constitution.

Suivant cette nouvelle charte, le Président du CNRD et les membres du gouvernement sont inéligibles aux prochaines élections. Le Colonel Doumbouya qui est le président du CNRD reste le président de la transition, le Premier Ministre sera un civil reconnu pour ses convictions, ses compétences et pour sa bonne probité morale.

Par ailleurs le CNT qui fait office de Parlement sera composé de 80 membres venant de tous les corps professionnels. Ces membres seront chargés d’élaborer le projet de la nouvelle constitution.

Il est à noter que la durée de la transition reste inconnue pour l’instant.

Dayamba Rosalie,stagiaire

La rédaction

Revue Juridique du Fao

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *