Les principes démocratiques devant la Cour africaine des droits de l’homme,les inquiétudes légitimes du professeur ILLY Ousseni


Le professeur ILLY dans le cadre de cette journée d’hommage a livré une communication sur  le thème : « Les principes démocratiques devant la Cour africaine des droits de l’homme ». Par principes démocratiques, il faut entendre les règles qui sont au cœur de la démocratie libérale, notamment l’organisation, à des intervalles réguliers, d’élections libres et transparentes, le suffrage universel, la liberté de réunion et d’expression. Ce qui justifie ce thème, c’est que tous les principes démocratiques ne sont pas des droits de l’homme.

Le professeur a d’emblée indiqué que sa communication répond à l’interrogation principale suivante : comment le juge africain des droits de l’homme réceptionne les principes démocratiques ?

Cette question s’explique par le fait que selon le professeur le juge qui était un juge des droits de l’homme tend à devenir un juge de la démocratie. Toute chose qui soulève les interrogations suivantes : est-ce sa mission?, est-ce qu’il doit se contenter de sanctionner la violation des droits de l’homme ou juger le fonctionnement de la démocratie? Pour le professeur l’attitude du juge pose problème dans la mesure où si le juge ne prend pas des précautions, il pourrait se transformer en un juge de la démocratie ou en un juge constitutionnel ou en un juge électoral, ce qui n’est pas sa mission. Le risque potentiel avec cette attitude selon le Professeur demeure les représailles des Etats à  son égard.

La rédaction

Un commentaire sur “Les principes démocratiques devant la Cour africaine des droits de l’homme,les inquiétudes légitimes du professeur ILLY Ousseni”

  1. GAVET dit :

    Comment rentrer en contact de l’intégralité cette belle
    communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *