Justice ivoirienne : SORO Guillaume condamné à la prison à perpétuité


Ce mercredi 23 juin, la justice ivoirienne a rendu une décision condamnant par contumace l’ancien président de l’Assemblée nationale à la prison à perpétuité pour « atteinte à la sûreté de l’État ». Elle a aussi prononcé la dissolution du parti Génération et Peuples Solidaires, parti  de l’ancien premier ministre SORO Kigbafori.

Par ailleurs, suivant les réquisitions du parquet, plusieurs proches collaborateurs de SORO Guillaume dont son ex-chef du protocole, Souleymane Kamagaté, dit « Soul to Soul », son avocate et ancienne ministre, Affoussiata Bamba Lamine, et son responsable de la communication, Moussa Touré, ont tous été condamnés à une peine de vingt ans de prison.

SORO Guillaume réagit à sa condamnation

Quelques temps après le verdict, le concerné, monsieur SORO Guillaume a réagi sur sa page Facebook à travers une déclaration. « La justice de Cote d’Ivoire vient de prendre devant l’histoire, la sinistre responsabilité de prononcer contre mes compagnons, mes frères, certains membres de ma sécurité et moi-même, des condamnations allant de la perpétuité à 17 mois d’emprisonnement ferme » a-t-il commencé.

Il dit regretter les verdicts prononcés en dehors de toutes les règles de droit et dictés uniquement par des considérations politique.

Pour le sieur SORO, ces condamnations visent uniquement à mettre définitivement un terme à ses ambitions politiques. « Il n’est caché à personne que le but ultime de ce procès est de porter un coup d’arrêt au projet politique dont je suis porteur et de m’écarter définitivement du jeu politique en Côte d’Ivoire » a-t-il poursuivi.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *