Justice administrative : Madame Salimata Carole RAMDE/ALORABOU installée dans sa fonction de présidente du Tribunal administratif de Ouagadougou.


Le Tribunal Administratif de Ouagadougou a désormais un nouveau président. Nommée en juin dernier par le Conseil Supérieur de la Magistrature(CSM), Madame Salimata Carole RAMDE/ALORABOU a officiellement pris fonction dans la matinée du vendredi 06 novembre 2020. En effet, elle a au cours d’une cérémonie solennelle d’installation été appelée à exercer ses fonctions de Présidente du TA. Elle succède au juge Zécoulabou Martin BAMBARA, nommé Conseiller d’appel de Ouagadougou après 15 ans de services au sein du TA. Le président sortant dit avoir relevé trois défis majeurs qui se présentaient à lui. Il s’agit notamment de la modernisation et la quête de la performance optimale  dans le fonctionnement du Tribunal, le continuim juridictionnel administratif entendu selon lui comme la complétude de l’architecture ou l’organisation juridictionnelle en matière administrative. Sur ce dernier point, il a indiqué avoir plaidé pour l’opérationnalisation de la Cour administrative d’appel, « Concrètement, j’ai été amené à plaider l’effectivité de la Cour administrative à plusieurs occasions : lors de l’atelier d’échanges d’avril 2019 sur les lois 010/2016 et 011/2016, au cours du CASEM de juin 2019 et enfin, en janvier 2020, lorsque j’ai demandé à être déployé à la cours administrative » a-t-il déclaré.

Le President sortant au milieu,M.Zécoulabou Martin BAMBARA

           Le Président sortant au milieu,M.Zécoulabou Martin BAMBARA

La nouvelle présidente du TA de Ouagadougou est titulaire d’une maitrise en droit de l’Université de Ouagadougou  et d’un certificat d’aptitude à la propriété intellectuelle de l’Université de Genève. Elle a intégré la Magistrature en juillet 2007. Elle officia pendant huit (08) ans, de 2007 à 2015, au TA de Bobo Dioullasso.

Madame Salimata Carole RAMDE/ALORABOU,Présidente entrant du TA de Ouagadougou

Madame Salimata Carole RAMDE/ALORABOU,Présidente entrant du TA de Ouagadougou

Le commissariat du gouvernement a été invité à faire ses conclusions. Prenant la parole au nom de Madame la Commissaire du gouvernement, le commissaire du gouvernement adjoint, Monsieur SOW K Elie a conclut ainsi « qu’il vous plaise de déclarer Mme RAMDE /ALORABOU installée dans ses fonctions de présidente du TA de Ouagadoiugou, la renvoyer à l’exercice de ses fonctions et dire que de tout il sera dressé au procès verbal ».

C’est après ces conclussions que le Président sortant a procédé à l’installation de Mme RAMDE née ALORABOU dans ses fonctions présidentielles.

Installée, la Présidente du TA a tenu à remercier le CSM pour la confiance placée sur sa modeste personne. Elle dit placé son mandat de cinq ans sous la bannière de l’efficacité. Tout en relevant le problème d’effectif auquel sa juridiction est confrontée, Madame la Présidente a plaidé auprès du  CSM le renforcement de son « bataillon ».

Par :ZOROME Noufou

Revue Juridique du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *