Le droit administratif appliqué à la drague…….ma foi


Monsieur Fabien est étudiant en master droit des affaires, il a rencontré mademoiselle Nema, une étudiante en master droit public. Etant intéressé par la jolie demoiselle Nema, il lui  avoua ses sentiments (hum).

Lisez :

Fabien: Nema cela fait maintenant un an ans jour pour jour que je t’ai déclaré mes sentiments, tu m’as fais comprendre que tu allais étudier mon dossier et me répondre dans un délai raisonnable.

Mais voilà une année écoulée sans que je ne sois situé. Peux-tu maintenant me donner ma réponse ?

Nema: Cela  m’étonne que tu dises que je ne t’ai pas donné une réponse. Sinon je t’ai bien situé donné, quoique  implicitement. Comme tu le sais il y a deux catégories de décisions: explicite et implicite. Je crois t’avoir donné une décision implicite en l’espèce.

Fabien: Mais tu es sûr qu’on parle du même sujet ? Moi je te parle de la réponse à ma candidature auprès de ton cœur et tu me parles visiblement de ton cours de droit administratif.

Nema : Justement, tu aurais dû comprendre que ne t’ayant pas répondu après les 2 mois suivant ta déclaration une décision implicite de rejet t’était acquise. Et donc que tu devais à compter de la survenance de cette décision implicite former un recours contentieux auprès de mon cœur .Dans le cadre d’un contentieux amoureux bien sûr…

Ne l’ayant pas fait, tu es  dés lors forclos. Je regrette mais c’est comme ça.

Imaginez en commentaire la réaction de Fabien….

Le droit est partout hein….Il s’adapte très bien au contexte….

Excellent dimanche à toutes et à tous.

Revue Juridique du Faso

Un commentaire sur “Le droit administratif appliqué à la drague…….ma foi”

  1. Vitalien dit :

    Navré pour M. Fabien. Il devrait en tirer les leçons et décider d’aller prendre quelques cours en droit public. Ce pour éviter une autre déconvenue 😅😅😅

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *