BULLETIN : LE CAFE DU JURISTE(LCDJ)


 

Le bulletin le CAFE du JURISTE vise à tenir  informer les lecteurs des questions juridiques débattues devant les tribunaux, ou dans la doctrine. C’est en d’autre terme permettre au lecteur de développer sa culture juridique. Son objet étant l’analyse  et décryptage des questions juridiques présentant un grand intérêt pour les lecteurs.

I.PRESENTATION DE LA RJF

La Revue Juridique du Faso est une entreprise de presse en ligne spécialisée dans le traitement de l’actualité juridique et judiciaire nationale et internationale. Elle a été enregistrée  comme telle par le Procureur du Faso en date du 18 février 2020 à travers le Récépissé N°848/2020/CAO/TGOI/PF. La RJF est également enregistrée comme telle au niveau du Conseil supérieur de la Communication. Ainsi, l’objet de la Revue est de traiter les questions juridiques au quotidien au bonheur de la population, des juristes et professionnels du droit en particulier.

L’actualité juridique traitée est accessible sur internet via l’adresse :www.revuejuris.net

 II.PRESENTATION DU PROJET

Au-delà du traitement de l’actualité juridique au quotidien, la RJF s’inscrit dans la dynamique de faire la promotion de la Recherche en Afrique d’où son slogan très évocateur : « Une initiative au service de la Recherche en Afrique ». Les rubriques « Mémoires, thèses, articles, jurisprudences, traités et lois »visent donc à faciliter la recherche à travers l’accès simple et rapide à la documentation. La promotion de la Recherche en Afrique se fait ou se fera à travers les numéros de la Revue. En effet, la  RJF nourrit l’ambition de faire paraitre une compilation d’articles scientifiques chaque semestre.

En marge de cette ambition, il a été pensée et initiée un bulletin de droit général, général parce que ne concernant pas qu’une discipline particulière a priori. Ce bulletin aura pour dénomination :« LE CAFE DU JURISTE » .

Pourquoi ce bulletin ?à quelles conditions peut-on soumettre un écrit à paraitre au CAFE ? Quelles sont les conditions de publications dans le CAFE ? Quelle est la périodicité du CAFE, enfin quels sont les organes de mise à œuvre du Bulletin ?

1.Objectifs

Le bulletin le CAFE du JURISTE vise à tenir  informer les lecteurs des questions juridiques débattues devant les tribunaux, ou dans la doctrine. C’est en d’autre terme permettre au lecteur de développer sa culture juridique. Son objet étant le décryptage et l’analyse des questions juridiques présentant un grand intérêt pour les lecteurs.

2.Conditions de soumission et de publication

La soumission d’un article à paraitre dans le CAFE DU JURISTE est subordonnée au respect des conditions suivantes :

-Quatre pages maximum ;

– Respect de la méthodologie des exercices juridiques ;

– Interligne 1,5, police 12 en format times new roman. Les notes de bas de pages doivent être présentées sous la forme times new roman en police 10 ;

– Notice bibliographique présentant notamment le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage consulté, le lieu de publication, la date de parution, l’année et le nombre de pages ;

-Les textes doivent obligatoirement être rédigés en français.

-Format du fichier : version éditable Word (fichier .doc ou .docx)

-Titre de la contribution : en minuscule, gras et sans encadré ;

-Intitulés dans les développements en minuscules.

-Aborder exclusivement des sujets de droit dans les branches suivantes : droit public, droit privé, droit international public, droit pénal, droit des affaires, droit de l’environnement, droit fiscal ;

-Analyse et description ;

-Une démarche cohérente et rigoureuse.

3.Périodicité

Le bulletin paraitra chaque deux semaines sur le site web de la Revue :revuejuris.net à accès libre pendant la première année.

1.Organes de mise en œuvre

L’opérationnalisation de ce projet se fera avec la contribution des comités suivants :

a.Comité de lecture

Le comité de lecture comprend des docteurs, doctorants, des magistrats, des juristes d’entreprises, des avocats, des juristes. Il est chargé de lire les différentes contributions soumises au comité de rédaction. Il fait des critiques tendant à l’amélioration de a qualité de l’écrit. Il lui revient d’avaliser ou non le document soumis. Il prend en compte non seulement la pertinence du thème abordé mais aussi la qualité et l’intérêt de son contenu. Aucun document ne peut être publié sans l’aval du comité. Les projets d’articles soumis sont affectés aux membres du comité en fonction de leurs  spécialités. Dans l’hypothèse où des corrections ont été apportées méritant la prise en compte des observations par l’auteur du texte, celui-ci sera invité à les prendre en compte le plutôt possible et au besoin soumettre à nouveau.

Le comité peut donc donner son aval sous condition que les remarques faites soient systématiquement et intégralement intégrées.

b.Comité de rédaction

Le comité de rédaction est composé de juristes titulaires d’au moins la maitrise en droit. Il est composé de quinze membres. Le comité est chargé de recevoir et trier les contributions qui respectent les exigences de formes évoqués ci-haut. Le comité arrête les différentes contributions devant être publiées suivant les observations et décisions du comité de lecture. Les membres proposent aussi des thématiques et contributions.

c.Comité de direction

Le comité de direction est composé d’un directeur et d’un directeur adjoint. Il est chargé de la coordination des travaux entre le comité de lecture et le comité de rédaction.Il accomplit les démarches nécessaires pour la tenue de réunions de travail du comité de rédaction.

III .Droits et obligations des membres des comités

Les membres doivent être disposés et disponibles à lire et corriger les différentes contributions.

Les membres ont droit à voir leurs noms figurés sur les différentes publications.

IV.LES PARTENAIRES

L’opérationnalisation et la réussite de ce projet nécessite des moyens aussi bien financier que techniques. Et sur ce point la Revue entend compter sur l’appui des partenaires, notamment les instituts et Université. Elle a déjà un partenariat avec l’Université Privée de Ouagadougou, le Centre Africain pour le droit international pénal et le droit humanitaire, le CERTIC, le Cabinet Afric-PROPI-CONSEILS .

La Revue sera bientôt  en partenariat avec l’Université Privée Suisse au Burkina.

Étiquettes :

Un commentaire sur “BULLETIN : LE CAFE DU JURISTE(LCDJ)”

  1. SOURA dit :

    Une très bonne initiative !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *